shopping

Comment avoir un social shopping réussi : 4 conseils

Pendant les dernières années les réseaux sociaux ont été le lieu de promotion des marques et ses produits et services. Cela avait commencé par quelques posts sur Facebook, Instagram ou Pinterest, en ajoutant des photos ou vidéos du produit afin d’attirer le public et d’augmenter les visites sur le site Internet. Aujourd’hui, le marketing sur les plateformes a tellement changé que les entreprises peuvent offrent même la possibilité d’achat directement sur les réseaux, aussi appelé social shopping. Les changements au sein du commerce en ligne ont été très rapides et ne comptent pas s’arrêter bientôt.

On vous expliquera tout sur le commerce sur les réseaux sociaux : définition, raisons pour l’utiliser et comment s’y prendre.

Pour aller plus loin, vous pouvez aussi suivre notre formation facebook ads dédiée.

shopping

Le social shopping : c’est quoi ?

Le social shopping vise à vendre des produits à partir de vos comptes de marque sur les réseaux sociaux. Il utilise la boutique Facebook, Instagram, des étiquettes de produits et d’autres éléments comme les chatbots ou les assistants IA (Intelligence Artificielle) spécialisés en ventes.

Cette marque de bijoux nous donne une idée du social shopping :

Il faut également faire la différence entre le social shopping (commerce sur les réseaux sociaux) et le commerce électronique. Ce dernier a comme objectif marketing la création du trafic vers la page Internet ou une boutique électronique externe. La principale différence réside dans l’endroit et l’expérience achat, la navigation du site, l’exposition des produits, l’ajout au panier et le paiement.

Ne confondez pas non plus le social shopping avec la vente sur les réseaux sociaux. Pour la vente, on utilise les plateformes pour s’identifier, se connecter et créer et établir des relations avec les prospects. La vente est liée à la création d’un réseau de clients et ne produit pas nécessairement des ventes.

Pour quelles raisons vous devez utiliser le social shopping

La raison principale pour utiliser le social shopping est la facilité à vendre, grâce à sa rapidité, sa simplicité et l’utilisation d’une plateforme.

Vos clients potentiels pourront découvrir votre page sur les réseaux sociaux et effectuer des achats sans avoir à quitter l’application. Cela simplifie les processus et réduit le risque d’abandon lors de l’achat si celui-ci s’avère long ou très compliqué. Près de la moitié des 18 – 34 ans affirment avoir utilisé les boutiques sur les réseaux sociaux et environ 80% confirment avoir cherché des produits sur les plateformes avant l’achat. Environ la moitié des entreprises (45%) déclarent vouloir utiliser les réseaux pour créer des conversions ou plus de ventes.

Le commerce sur les réseaux sociaux est un affaire gagnant-gagnant tant pour les entreprises comme pour le consommateur. Les ventes en 2020 étaient de 560 milliards alors qu’en 2021 s’élèvent à 732 milliards, et la tendance devrait continuer jusqu’en 2026 a minima.

Les grandes marques et les principaux acteurs du commerce étaient les seuls utilisateurs du social shopping. Plusieurs options mises en œuvre par Facebook et Instagram, comme les fonctionnalités Shop (très faciles à maitriser), ont facilité le chemin pour tous les types d’entreprise.

client

Quels réseaux sociaux utiliser pour faire du social shopping ?

Des nombreuses plateformes ont plusieurs options incluses pour faire du social shopping. Voici les plus avancés en termes de fonctionnement :

Facebook

Pionnière dans le commerce sur les réseaux sociaux. Facebook est un excellent point de départ, particulièrement si vous comptez créer une boutique Instagram. Vous trouverez des nombreuses options telles que :

  • La section Boutique qui affiche à vos clients les collections de vos produits.
  • Le catalogue de produits peut se lier à votre compte Ads Manager pour élaborer des annonces propres à chacun de vos produits.
  • Etiqueter des produits dans vos publications photo et vidéo sur Facebook
  • Elaborer des chatbots pour orienter vos clients lors du processus d’achat depuis Messenger (on abordera ça plus tard)
  • Vous avez l’option d’essai pour savoir comment elles marchent la gestion des commandes, la répartition des produits et d’autres fonctionnalités.
  • La fonction Facebook Live Video Shopping est en cours d’implémentation et offrira l’option d’acheter lors des vidéos en direct.

Instagram

Représente la colonne vertébrale du social shopping, et vous propose plein d’options pour gestionner vos ventes et vos produits. Vous avez par exemple :

  • Une boutique Instagram qui liste chaque produit, et les informations sur chacun ainsi que l’orientation des clients lors du paiement. La boutique Instagram est facilement trouvable depuis l’accueil de l’application en sélectionnant l’icône du petit sac.
  • Tagger vos produits dans vos publications et vos Reels. Ajoutez l’icône du panier au contenu pour faire comprendre aux utilisateurs qu’en touchant leur écran ils pourront accéder aux informations sur les produits.
  • Shoppable Stickers vous permet d’étiqueter des produits dans vos Instagram Stories afin d’accroitre votre portée et votre engagement.
instagram

Le commerce est très présent sur Instagram. Bien au-delà du management de votre site social shopping, Instagram offre la possibilité aux utilisateurs de découvrir les marques sélectionnées par l’algorithme, ou bien les chercher directement.

TikTok

La solution commerciale TikTok donne l’option aux créateurs de promouvoir et vendre des produits directement sur le réseau. TikTok Shopping permet aux de créer un onglet Boutique dans leurs profils. Cette section extrait les produits des catalogues Shopify pour faciliter la navigation et le paiement sans devoir quitter la plateforme. Elle est en cours de déploiement et pour l’instant est active pour quelques marques aux Etats-Unis et au Royaume-Uni, elle sera bientôt disponible pour les autres pays.

tiktok

TikTok profite des vidéos de démonstration des produits qui poussent aux utilisateurs de les acheter ainsi qu’une audience prête à acheter les produits qui deviennent viraux.

Pinterest

A l’ombre des géants Meta, vous ne devez pas la sous-estimer. Pinterest est très puissante : 83% des membres ont basé leur choix de produits sur des publications vues sur la plateforme. Et vous pouvez profiter d’une position privilégiée si vous êtes un petit créateur ou vos produits sont étiquetés comme « eco-friendly ». Les termes « produits zéro déchet », « mode de vie respectueux de l’environnement » et « soutien aux petites entreprises » ont été recherchés 93%, 108% et 351% de plus, selon Pinterest.

Si vous possédez une e-boutique, la création de la même sur Pinterest est assez simple. Les catalogues Pinterest vous permettront de télécharger tous vos produits sur le réseau et créer des Pins d’achat qui feront augmenter vos ventes dans la plateforme.

Suivez ces 4 conseils pour améliorer votre performance commerciale sur les réseaux sociaux

1. Les prix bas ont plus de chances de se vendre

Contrairement aux articles de luxe, les produits moins chers sont plus achetés via le social shopping et l’e-commerce en général. Le prix moyen des commandes est de $140, mais pouvant descendre jusqu’à $79 dans certaines régions, laisse voir les petits prix comme les gagnants du duel.

Si vous offrez des articles situés en différentes gammes de prix, centrez votre budget publicitaire dans les articles moins chers. Et surtout demandez l’adresse e-mail de vos clients afin de pouvoir leur envoyer les meilleures offres.

2. Privilégiez les paiements automatisés

Fini le temps où le client était conseillé par un commercial. Son but était d’offrir un service de qualité, supprimer les distractions et l’abandon de l’achat. Le social shopping n’offre pas souvent cette expérience, mais vous pouvez employer d’un paiement par chatbot afin d’améliorer l’expérience d’achat.

Des outils comme Heyday permettent aux clients de dialoguer sur les plateformes pour ensuite leur proposer les meilleures options. Cet outil IA automatise jusqu’à 80% des dialogues avec le client, notamment concernant la disponibilité ou le suivi des commandes. Il offre également une assistance en temps réel avec l’option de transmettre les demandes plus spécifiques vers le service client. Le logiciel envoie des notifications aux clients concernant les retours en stock et les baisses de prix de certains produits.

shopping

3. Combinez le social shopping avec l’e-commerce

La partie la plus compliquée de suivre les tendances de près est l’arrivée des nouvelles plateformes. Vous devez donc investir du temps, afin d’adapter votre contenu à ces nouveaux réseaux sociaux.

Vous vous demandez si le social shopping mérite tout le temps et les efforts que vous lui dédiez ? En vrai oui, c’est important, mais vous pouvez simplifier cette tâche :

Votre site Web d’e-commerce devrait intégrer toutes les plateformes sur lesquelles vous avez des boutiques. Cette intégration est simple et plus de la moitié des marketeurs le font déjà. De cette manière vous vous assurez que lorsqu’il y a des nouveautés, les modifications à votre catalogue sont directement prises en compte par vos boutiques sur les réseaux sociaux.

Par exemple, Shopify offre une intégration qui simplifien les mises à jour de catalogue sur les boutiques Facebook et Instagram. Des logiciels comme BigCommerce et WooComerce font de même,et vous permettent de fusionner votre catalogue et votre inventaire. Vous aurez vos prix, la disponibilité en stock et les informations concernant un article mis à jour de façon automatique.

4. Collaborez avec les influenceurs

Faire des collaborations avec les influenceurs est une réalité. Près de 30% des directeurs marketing y consacrent une partie de leurs dépenses à ce type de promotion. Les points forts de cette option sont la facilité pour collaborer, ainsi que les étiquettes de produit pour attirer l’attention des abonnés et les guider vers votre boutique.

Ce procédé est plus confortable pour le client. Il peut voir la publication d’un influenceur avec vos produits et s’il veut acheter, il suffit d’appuyer sur les étiquettes. Une autre raison pour les choisir c’est son audience : environ 70% des utilisateurs aux Etats-Unis sont abonnés à des influenceurs.

influenceur

En conclusion…

L’expérience social shopping est de plus en plus valorisée par les clients et les entreprises. Sachez que cette tendance est loin de disparaitre. Optez pour les boutiques sur vos réseaux sociaux afin de tirer le maximum de profit de cette croissance. Mettez-vous en œuvre et ouvrez votre boutique !

five-star-on-google

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Retour haut de page